Comment publier sur Amazon KDP ?

Nov 26

Cet article "comment publier sur Amazon KDP (Kindle Direct Publishing)" rejoint la série de 2 autres articles :

Kindle

Voici ce que vous trouverez au sommaire :

  • Ajouter votre livre sur la plateforme KDP d'Amazon
  • Le prix et les redevances
  • Et les taxes dans tout ça ?​

Avez-vous vu la petite clochette en bas à droite ? Elle vous permet d'être averti de la publication des prochains articles !

Ajouter votre livre sur Amazon KDP

Pour publier sur Amazon Kindle, la première étape est bien sûr de se connecter sur KDP à partir de cette page 🙂 Pour cela, vous devez déjà posséder un compte chez Amazon et utiliser les mêmes identifiant et mot de passe. Paramètrez ensuite votre compte : nom/prénom, adresse, coordonnées bancaires... Vous faites à présent partie des membres KDP !

Pour cela cliquez sur "ajouter un nouveau titre", puis suivez les étapes :

(1) Entrez vos informations sur le livre

D'abord, indiquez le titre, la description (équivalent à la quatrième de couverture), le numéro ISBN de votre livre.

(2) Confirmez vos droits

Est-ce que vous avez les droits d'auteur ? Si non, alors votre livre est dans le domaine publique.

Amazon KDP
(3) Ciblez vos lectorats

Ensuite, choisissez les rubriques dans lesquelles votre livre apparaitra. Amazon l'explique très bien : les rubriques sont comme les rayons d'une librairie (fiction, thrillers...)

(4) Sélectionnez vos mots-clefs

Vous pouvez choisir jusqu'à 7 mots-clefs : ces mots-clefs sont importants ! Ils correspondent aux mots que les lecteurs recherchent sur Amazon. Par exemple, les lecteurs ne cherchent pas uniquement « adolescence », ils cherchent plutôt "ebook/livre/roman ado/adolescent…, guide adolescence...". Pour vous aider, essayez vous-même plusieurs recherches sur Amazon pour voir les mots proposés automatiquement.

Amazon
(5) Indiquez le mode de parution de votre livre

L’option en pré-commande peut-être intéressante. Elle permet de gagner en visibilité avant la sortie définitive de votre livre.

(6) Importez ou créez votre couverture

Si vous avez d'ores et déjà préparé votre couverture, importez-là (attention aux droits sur l'image que vous utilisez et à la résolution de cette dernière).

Dans le cas contraire, vous pouvez la réaliser grâce au créateur de couverture proposé par KDP. Cet outil est vraiment très bien si vous ne voulez pas vous ennuyer et faire quelque chose de propre rapidement : le créateur propose des images que vous pouvez utiliser ainsi que des mises en pages. La personnalisation reste limitée.

(7) Téléchargez le fichier de votre livre

Concernant les DRM comme je le disais dans l’article de la semaine dernière : les droits numériques sont censés éviter le piratage de votre Ebook mais sont facilement contournables… Ils sont donc inutiles et parfois peu appréciés.

Ensuite, vous pouvez  télécharger votre livre dans plusieurs formats (Microsoft Word, HTML, TXT, PDF) qui seront automatiquement convertis au format Kindle.

Il existe aujourd'hui un outil d'Amazon "Kindle Create" qui vous permet de créer votre eBook très facilement. Vous pouvez le télécharger ici.

Le prix du livre et les redevances

Nous voilà arrivés à une étape cruciale ! Ici, je ne vous explique pas quel est le juste prix (il y a un article sur la question ICI) mais je souhaitez soulever la question des redevances.

Choisissez votre redevance

Au moment de publier sur Amazon Kindle, on a le choix entre 35% ou 70% de redevance : une redevance de 35 % signifiant que vous allez toucher 35 % du prix HT de votre livre ! Ainsi pour un livre à 3€ TTC soit 2,84€ HT vous toucherez 0,99€ de votre livre...

Maintenant, vous préférez la redevance de 70% 🙂 Pour un livre à 3€ TTC soit 2,84€ HT, vous toucherez 1,99€, donc un euro de plus !

Mais il y a certaines conditions : pour bénéficier de la redevance à 70 % votre prix de vente doit être compris entre 2,60 et 9,70€ et votre livre ne doit pas appartenir au domaine publique. Dans touts autres cas, la redevance de 35% sera appliquée.

Quel est le plus avantageux ?

Sachez tout de même que même si le prix que vous avez fixé vous permet de demander une redevance de 70%, la redevance de 35% est parfois plus avantageuse. En effet, lorsque vous demandez une redevance de 70%, KDP applique des frais de livraisons proportionnels à la taille de votre livre et ces frais ne sont pas appliqués avec la redevance de 35%.

Ainsi si votre livre est volumineux (beaucoup d’images), la redevance de 35% peut être plus intéressante : par exemple pour un livre vendu à 2,60€ de 17 Mo, vous toucherez 0,39€ avec la redevance de 70%, contre 0,91€ avec la redevance de 35%.

Vous pouvez vous aider de cette feuille de calcul des redevances KDP pour estimer la solution qui vous convient le mieux.

Et Amazon KDP Select ?

Vous avez presque fini de publier sur Amazon ! Amazon vous proposera de rejoindre le programme KDP select : ce programme vous aide à faire la promotion de votre livre (proposer des réductions…) mais en contre partie, il vous est interdit de vendre votre livre sur d’autres sites pendant 90 jours. Amazon aura l’exclusivité sur votre livre.

Je dédie deux articles à KDP Select :

Et pourquoi pas Amazon KDP Select ?

Amazon KDP Select : premiers résultats... et apprentissage

Et les taxes dans tout ça ?

Au moment de valider, une petite fenêtre peut surgir en vous disant que vous n’avez pas rempli toutes les informations de votre compte : il s’agit certainement du formulaire pour les taxes des États-Unis.

Comment déclarer vos taxes ?

En effet, Amazon étant une société américaine, lorsque vous vendez via ce site vous êtes régit par la fiscalité américaine. Mais pas de panique. Répondez simplement aux questions...

Rendez-vous dans votre compte en haut "Chez Xxx". Dans la colonne de gauche, cliquez sur "Informations Fiscales", puis sur "Afficher/fournir des informations fiscales".

Lancer ensuite le questionnaire fiscal. Il s'est simplifié avec le temps vous avez de la chance.

Informations vous concernant

Pour la première question, si vous déclarez vos revenus Amazon sur votre feuille d'impôt sur le revenu ou si vous êtes auto-entrepreneur, cochez "Particulier".

Vous cocherez ensuite très certainement "non" et "non" au 2 autres questions.

Informations sur l'identité fiscale

Mettez simplement votre nom complet, votre pays de nationalité.

Comme vous êtes Français vous cochez ensuite " J'ai un numéro TIN étranger".

C'est votre numéro fiscale, soit en tant que particulier ou en tant que professionnel si vous avez une auto-entreprise.

Cliquez sur continuer et suivez les instructions... vous avez terminé ! Après un jour ou deux, votre livre Kindle sera mis en ligne.


Publier c'est bien... être lu c'est mieux !

Vous venez de publier sur Amazon votre eBook, félicitations !

Mais vous vous en doutez peut-être déjà, cela est loin d'être suffisant pour vous garantir d'être lu.

En effet, trouver ses lecteurs sur Amazon n'a rien de facile : sur Amazon, vous êtes bel et bien un livre parmi des millions !

Alors, comment tirer votre épingle du jeu ?

Il existe différentes stratégies que vous pouvez mettre en place, sur les réseaux, via des partenariats, etc.

Sachez que le plus important se joue le jour J et ces stratégies doivent être mises en place en AMONT de la sortie de votre livre, avant même que vous ayez appuyé sur le bouton "publier".

Cela s'appelle la phase de lancement de votre livre et elle est cruciale pour que vous trouviez votre place sur Amazon.

Si vous souhaitez que je vous aide à mettre en place ces stratégies qui permettront à votre livre d'avoir de la visibilité sur Amazon, je peux vous guider pas à pas, de manière personnalisée, selon vos connaissances et vos attentes. 

Pour cela, rien de plus simple, parlons-en ! Remplissez simplement le formulaire en cliquant sur ce lien et je vous appellerai. 🙂


Follow

À propos d'

Je suis auteur indé depuis 2015 et auteur à temps plein depuis novembre 2016. Chaque jour, je mets en place des stratégies pour vivre de ma passion et je les partage avec vous sur ce blog.

  • Rebecca D dit :

    Bonjour, et merci pour ce billet qui m’apprends (presque) tout d’un coup sur Amazon !
    Je débarque dans l’auto-édition avec mon livre et je me demande pourquoi les Editions du net facturent une prestation que lulu semble offrir. Je suis obligée de passer les Editions du net, car ayant concouru à la Journée Du Manuscrit, ils m’ont offert 100 impressions de mon livre (auto-édité, nous sommes d’accord). De fait, ils proposent d’emblée une version papier et pdf de celui-ci, comme vous pouvez le voir sur ce lien : http://www.leseditionsdunet.com/lang-en/novels/3791-la-sublimation-du-cristal-rebecca-domergue-9782312038872.html

    Donc, en quelques sortes, je n’ai pas le choix du prestataire, bien qu’ils n’aient pas l’exclusivité, mais dans un souci de cohésion je trouvais bien d’avoir aussi la version epub via ce lien. Or, ils vendent 85€ un format epub ( voyez le lien : http://www.leseditionsdunet.com/order.php?ipa=1461 ) qui permet de rendre le livre disponible sur toutes les plateformes numériques d’un coup, mais je trouve ce prix abusif. Pensez-vous qu’il faille mieux passer directement par amazon (du coup, je ne pourrai même pas souscrire au programme kdp select !), fnac, apple etc. et créer autant de profils ?

    Merci pour vos avis,
    Rebecca D.

    • Anaïs W. dit :

      Bonjour Rebecca !
      Je confirme ce que vous disiez, les Éditions du Net facturent bien 85€ pour diffuser un ebook (sur AppStore et Amazon seulement) et chez Lulu c’est gratuit pour une diffusion sur plus de plateformes. Pourquoi ces 85€ ? Je ne sais pas mais ça semble beaucoup pour du « temps de développement ».

      Editions du net : Nous pouvons aussi diffuser le livre au format ePUB sur les plateformes eBook (AppStore) et Kindle (Amazon). Le format ePUB est un nouveau format numérique de fichier adapté à la lecture de livre sur des écrans de différents formats : ordinateur, tablette, smartphone. Cette option nécessite du temps de développement, et nous demandons une participation financière de 85 € TTC.

      Je vous dirais dans un premier temps de ne pas passer par les Éditions du net. Concernant Lulu, le service est gratuit mais il est écrit pour chaque plateforme de diffusion (Amazon, iBooks… ) que seuls les Ebook en anglais sont distribués (Pour l’instant, nous ne pouvons distribuer à ce détaillant que les contenus en anglais). Ensuite, j’ai vu que vous aviez posté sur la page Facebook des Auteur auto-édités mais je ne connais pas Smashwords…. Tout ça mérite donc une intense réflexion.

      Donc à votre question est-ce que vous devriez publier sur Amazon, iTunes et autres par vous-même et créer un compte pour chaque ? Pourquoi pas. C’est personnellement ce que j’ai choisi de faire, mais comme vous, je débute et je ne promets pas que c’est la meilleure option. J’ai juste décidé d’aller au plus simple en créant plusieurs profils et en faisant les choses moi-même : pas de questions des droits d’auteur, gestion de la diffusion, du prix, des promotions, pas besoin de vérifier les conditions d’utilisations à chaque fois, ni de payer des frais supplémentaires si je veux changer mon livre ou je ne sais quoi ! Chaque plateforme (Amazon, iBooks…) ont des règles assez basiques, pas besoin d’ajouter celles d’un intermédiaire, l’auto-édition est déjà bien assez compliquée.
      Voilà, j’espère avoir répondu à votre question ☺

      Sinon, vous dites que je vous ai « presque » tout appris sur Amazon : quelles sont les informations qui vous ont manqué ? ☺

      Merci et à bientôt
      Anaïs

      • Rebecca D dit :

        Merci Anaïs ! Je pense en effet l’édition papier aux éditions du net et la numérique sur Amazon pendant 3 mois via KDP select…. et c’est là que les informations que je trouve en fouinant dans les conditions d’utilisation du programme KDP sont parfois un peu alarmantes (décide-t-on du prix de vente ? à quoi sert un prix de vente conseillé ?) Certaines promotions (Coundown…) ne fonctionnent pas sur amazon.fr … pourquoi ? Bref, lecture du contrat… que du bonheur 🙂

  • Adeline dit :

    Bonjour, j’ai publié mon premier roman avec Amazon, et à présent, la question de la déclaration fiscale se pose à moi. Je suis vraiment perdue car on trouve de tout sur le net concernant la façon dont on se déclare. Comment faites-vous ? Vous êtes sous le statut auto-entrepreneur ? Vous avez demandé un numéro de SIRET ? Bref, tout ce qui pourrait m’éclairer sera le bienvenu, car je patauge lamentablement…
    Merci !

    • Anaïs W. dit :

      Bonjour,
      Bravo pour la publication de votre premier roman, cela est un événement très important ! Me concernant, pour la déclaration fiscale, je suis allée “au plus simple”, c’est-à-dire le statut d’auto-entrepreneur, qui est rapide à créer et… à clôturer. Cela bien sûr s’accompagne du RSI et de taxes qui font toujours débat. Vous aurez des personnes pour vous dire que tant que vous ne vendez pas “beaucoup de livres” (mais qu’est-ce que cela veut-il dire ?) vous pouvez vous passer de les déclarer… et d’autres qui maudissent le statut auto-entrepreneur et vous conseillent de monter une association, voir votre maison d’édition. En attendant, je ne suis pas comptable, je ne connais pas de comptable et j’ai joué la carte de la sincérité et de la sécurité. Numéro SIRET donc 🙂
      Si vous avez d’autres questions, je serais heureuse de vous aider. N’hésitez pas à utiliser le formulaire de contact pour de plus longs échanges à ce sujet (https://leslivresdanaisw.fr/contact/)
      En tout cas, accrochez-vous, c’est une aventure difficile mais de nombreuses surprises vous attendent.
      Amicalement,
      Anais

  • Amélie b. dit :

    Bonjour Anaïs !

    Je suis en train de publier mon deuxième roman sur Kdp et ils viennent de m’envoyer une demande d’attestation de droit d”auteur et d’utilisation de pseudonyme.
    Pour l’instant, j’ai fait une déclaration sur l’honneur, je vais voir ce qu’ils me répondent, mais avez vous eu cette demande aussi?
    Je ne l’avais pas eu pour le premier…
    Amélie.

    • Anaïs W. dit :

      Bonjour Amélie
      Non c’est étrange, je n’ai jamais entendu parler de ça !
      C’était pour publier la version ebook, c’est bien ça ? (car il y a la version papier kindle aussi maintenant)
      Cette attestation voulait s’assurer que tu avais bien les droits ? Si c’est ça, ce n’est pas trop grave… ce n’est qu’une protection juridique supplémentaire…
      Dis moi, tu avais ton propre ISBN ?

  • Sophia dit :

    Bonjour,

    Je tente de publier sur amazon kp un manuel scolaire et je me heurte à la déclaration fiscale…Votre article m’a un peu éclairé mais je ne sais toujours pas comment la remplir. J’ai un SASU (donc avec n°SIRET)… help!!

  • Jean philippe dit :

    Bonsoir Anais,

    Je continue d’explorer ton site, très intéressant. Ton expérience m’aide beaucoup.

    concernant les mots clés, il m’est arrivé de lire que l’ordre avait de l’importance. Le 1er serait plus percutant lors d’une recherche par un lecteur. Peux-tu confirmer, infirmer ? Un mot clé peut aussi être une expression. Il y a aussi le rapport avec la description du livre je crois. J’aimerais un complément sur ces choix de mots-clés.

    • Anaïs W. dit :

      Bonjour Jean-Philippe,

      Alors pour ce qui est de l’ordre des mots-clés, je n’ai jamais entendu ça.. Après je ne sais pas si tu parles de l’ordre des mots-clés pour les algorithmes Amazon ou pour le lecteur. Dans le premier cas, comme les règles changent tout le temps, la question est de savoir si cette information est nouvelle ou caduque. Si c’est pour le lecteur, bien entendu, c’est important de mettre le mot-clé le plus représentatif et important au début… Mais au début de quoi ? Je ne suis pas certaine d’avoir compris !

      Le mot-clé peut aussi être une expression en effet. Ce n’est pas obligé d’être un seul mot. J’utilise par exemple “roman sur le VIH” pour L’espoir au corps.

      Et les différents mots-clés que tu as choisis doivent en effet apparaître dans la description ensuite.

      J’espère avoir répondu à tes questions 🙂

  • col dit :

    Bonjour, auriez-vous quelques petites infos concernant les redevances de l’illustrateur sur un livre que l’auteur édite sur Amazon svp ? Merci 🙂

  • Lyron dit :

    Bonjour Anaïs. Tout d’abord merci pour tes précieux conseils Ensuite, j’aurai aimé avoir ton avis concernant un livre que j’ai mis en ligne sur amazon. Penses-tu que le prix de l’e-book joue un réel impact sur le nombre d’acheteurs ? ( un livre à 1,99€ aura-t-il plus de chance de se vendre qu’un livre à 3,99€ ? ) Merci d’avance

  • Bonjour Anaïs. Je viens à peine de faire connaissance avec votre site que je trouve très clair et concis. Je vous remercie pour vos explications et je pense revenir souvent vous retrouver.

  • Nat dit :

    Bonjour,
    votre site est bien expliqué mais j’ai quelques questions, que signifie “une oeuvre du domaine publique” et quels sont les conséquences ? ou comment avoir des droits d’auteurs ?
    Qu’est ce qu’un numéro fiscal ?
    Merci d’avance

    • Bonjour Nat,
      Pour ce qui est d’une oeuvre du domaine publique, l’explication de Wikipédia est assez claire. Je vous laisse suivre le lien. Après je ne suis pas juriste et je publie exclusivement des choses qui m’appartiennent et dont j’ai les droits.
      Si c’est votre oeuvre, vous conservez vos droits d’auteur en publier à compte d’auteur et en auto-édition. Vos ventes vous sont reversées sous forme de royalties (pourcentage) pour Amazon. S’il s’agit d’une oeuvre du domaine public, je pense qu’il n’y a plus de droit d’auteur et je ne sais pas comment cela fonctionne.
      Pour ce qui est du numéro fiscal, vous en avez un en France pour déclarer vos impôts, et s’en est de même à l’étranger si vous vendez à l’étranger. Après certains pays comme la France et les USA ont des accords pour éviter que les résidents Francais vendant aux USA ne paient 2 fois des impots 🙂
      J’espère avoir éclairé votre lanterne.
      Au plaisir,
      Anaïs

  • Nadège dit :

    Bonjour,
    J’ai publié Dimanche dernier mon ebook sur Amazon, et le formulaire des taxes a un petit peu changé.
    Maintenant, pour les français, il faut cliquer sur “J’ai un n° TIN étranger”.
    Là, ils demandent ce fameux n° TIN, et il faut simplement inscrire son n° fiscal (affiché sur notre déclaration de revenu).

  • Joe dit :

    Merci beaucoup pour cet article !
    Par contre il y a quelque chose qui reste flou malgré mes recherches.
    Est-ce que les droits d’auteur est quelque chose de payant (comme un copyright) ?
    Mon roman est forcément unique étant donné que j’en suis l’auteur, est-ce que je peux cocher la case disant que j’ai les droits d’auteur ou pas ?

  • betty dit :

    Bonjour,
    je découvre votre site merci c’est génial !
    petite question est-on obligé de se déclarer en auto-entrepreneur pour publier un livre et percevoir des revenus ? peut-on être un particulier ? si oui comment déclarer les revenus ? merci

    • Bonjour ! Nous vous n’êtes pas obligée de vous déclarer en auto-entrepreneur. Tant que vous n’avez pas besoin de faire des factures (séances de dédicace… ventes à des professionnels) vous pouvez déclarer vos revenus en BNC sur votre feuille d’impôts sur le revenu.

  • >