Vivre de ses romans : en chiffres

Combien gagne un auteur ? C'est une question que l'on pose souvent ! Ici j'ai envie de partager avec vous plus particulièrement "combien gagne un auteur indépendant qui souhaite vivre de ses romans".

Vous comprendrez rapidement qu'avec moi les chiffres ne sont pas tabous. On ne peut pas dire "je veux vivre de mes romans" sans parler d'argent, de chiffre d'affaires et de bénéfices. Parfois, vous le verrez, je mets à la fin de mes articles des tableaux récapitulatifs de mes gains qu'ils soient un grand flop ou un large succès pour vous montrer ce qu'il est possible de réaliser.

Vous montrez mes résultats en chiffres, c'est aussi un gage de confiance. Je ne suis pas un gourou et je ne suis pas là pour vous dire de tout plaquer pour vendre vos romans sur les marchés. Mon but est purement et simplement de vous montrer que vivre de ses romans est possible avec du travail et de la détermination.

NB : si vous ne savez pas ce que j'entends par "vivre de ses romans", je vous invite à lire cette page : Vivre de ses romans ? Le principe.

Mis à jour le 21 décembre 2018

Mon chiffre d'affaire et mes bénéfices, en clair

De 2015 à juin 2018, j'ai été en auto-entreprise, puis je suis passée en SARL. Je tiens à préciser que seule, je serais restée auto-entrepreneur. J'ai monté une SARL avec mon conjoint qui est aussi entrepreneur et nous pouvons, à deux, assumer les charges que cela entraîne.

Du point de vue de mon activité d'auteur, le passage en SARL est très intéressant car je peux déduire "mes frais". En effet, contrairement à l'auto-entreprise où les impôts sont payés sur le Chiffre d'Affaire (activité commerciale) ou les Recettes (activité libérale), en SARL, je paie mes impôts sur les Bénéfices.

Avant de payer mes impôts, je peux donc maintenant déduire les frais d'impression de mes romans, les frais postaux, de gestion de mes sites internets, etc.

Vous trouverez plus bas, des graphiques représentant l'évolution de mon CA par année, selon les différents activités. Le CA est calculé de la même manière en auto-entreprise ou en SARL, puisque cela correspond au prix de vente du livre.

Et les bénéfices dans tout ça ?

Le bénéfice net - ce que je mets dans ma poche - est le chiffre à regarder pour savoir si je vis ou non de mes romans !

Entre le statut d'auto-entrepreneur et la SARL il est très difficile de comparer les Bénéfices, car cela tient à beaucoup de petits détails. Néanmoins, j'ai essayé de faire ce "comparatif" pour vous donner des chiffres concrets.

Mon calcul du Bénéfice se fait comme suit : 

Bénéfices = CA - coût impression (+ d'envoi si besoin) - commission (magasin, frais de paiement par CB...) - charges sociales

En auto-entreprise, les Charges Sociales sont de 22% environ. En tant que SARL, je considère ici que les charges sociales sont les charges que je paierais si je me versais un salaire (avec le statut de gérant) soit 50 %.

Note pour les auto-entrepreneurs :
différences entre Chiffre d'Affaires et Recettes

Le Chiffre d'Affaires est la somme exacte de ce que les lecteurs paient, c'est-à-dire du prix de vente des livres, quels que soient les circonstances de la vente (commissions en magasin...) et ce que l'on touche finalement sur son compte en banque.

A l'inverse les Recettes correspondent au Chiffre d'Affaire moins les commissions, donc à ce qui est finalement versé sur votre compte bancaire.

Alors combien gagne un auteur indé ? Mes chiffres

En 2016, j'ai réalisé 286 € de bénéfices... pas assez pour en vivre, nous sommes d'accord ! Juste de quoi payer mon forfait de téléphone !

En 2017, grâce aux séances de dédicaces et à la sortie de L'espoir au corps, mon bénéfice a été de 5 590 € soit 465€ par mois. Beaucoup mieux, mais encore insuffisant pour vivre de mes romans !

En 2018, j'ai atteint mon record de 15 600€ de bénéfices, soit 1300 € par mois grâce à la vente de mes livres brochés (sur le site, en dédicace et à Kindle Print confondues) et d'eBook. Les livres brochés et les eBooks m'ont rapportés presque de manière équivalente 7 800€ dans l'année.

En mai 2018, j'ai également développer mon activité de coaching en auto-édition, ce qui ajoute 200€ / mois en moyenne.

J'espère que cela va continuer ainsi en 2019... et les années à venir ! Pour cela il me faudra persévérer et innover. 🙂 

Les graphiques années par années

A savoir sur mes graphiques. Dans la légende, j'ai séparé les 4 grandes sources de ventes :

  • Livres Papiers : livres papiers imprimés par mes soins, vendu sur mon site.
  • Dédicaces : les livres vendus lors des dédicaces (magasins, salons, marchés...)
  • PoD : livres papiers imprimés à la demande vendus sur Amazon (CreateSPace / KindlePrint) et via BookOnDemand pour les libraires.
  • Ebook : livres numériques vendus sur Amazon + livres numériques empruntés par les lecteurs Amazon (système KOLL-KU)
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • Nombres de lecteurs

Voici un petit tableau récapitulatif du nombre de lecteurs pour chaque titre, toutes ventes confondues (broché, ebook...)

Vous aimeriez aussi voir votre lectorat et vos ventes augmenter ?

Dans mon eBook gratuit, je vous confie les stratégies à mettre en place dès le début pour rendre cela possible !

Cliquez sur le bouton ci-dessous pour découvrir cet eBook et le télécharger :

>