Vivre de ses romans
Partagez !

Vivre de ses romans : en chiffres

Combien gagne un auteur ? C'est une question que l'on pose souvent ! Ici j'ai envie de partager avec vous plus particulièrement "combien gagne un auteur indépendant qui souhaite vivre de ses romans".

Vous comprendrez rapidement qu'avec moi les chiffres ne sont pas tabous. On ne peut pas dire "je veux vivre de mes romans" sans parler d'argent, de recettes et de bénéfices. Souvent à la fin de mes articles, je mets ainsi des tableaux récapitulatifs de mes gains qu'ils soient un grand flop ou un large succès.

Vous montrez mes résultats en chiffres, c'est aussi un gage de confiance. Je ne suis pas un gourou et je ne suis pas là pour vous dire de tout plaquer pour vendre vos romans sur les marchés. Mon but est purement et simplement de vous montrer que vivre de ses romans est possible, avec du travail et de la détermination.

NB : si vous ne savez pas ce que j'entends par "vivre de ses romans", je vous invite à lire cette page : Vivre de ses romans ? Le principe.

Mis à jour le 17 avril 2018

Mes recettes et mes bénéfices : en clair

Je vous rappelle, mon statut juridique est actuellement "auto-entrepreneur". Pour que vous compreniez les chiffres que vous allez voir, je vous explique rapidement :

  • Je déclare mes RECETTES, c'est-à-dire le prix de ventes de mes livres moins les commissions (des magasins lors des dédicaces ou les commissions de mon système paiement en ligne sur mon site...) 
  • Mes BENEFICES NETS correspondent à mes recettes moins les charges sociales (22% environ). Je déduis également le coût du livre (impression) et les frais de port. 

Important : pour calculer mes bénéfices nets, je déduis uniquement ce qui peut toujours être associé à la vente d'un livre. Je ne compte donc pas les dépenses diverses de mon métier d'auteur (impression des marques pages, création d'un kakémono, maintenance du site internet...) dont l'impact ne peut pas être clairement défini sur les ventes.

Pour définir si je peux "vivre de mes romans", j'observe donc l'évolution de mon bénéfice net, qui est donc directement corrélé à mes ventes.

Egalement, à savoir sur mes graphiques. Dans la légende, j'ai séparé les 4 grandes sources de ventes :

  • Livres Papiers : livres papiers imprimés par mes soins + sur mon site + de main à la main + via les librairies.
  • Dédicaces : les livres vendus lors des dédicaces + les Salon du livres (j'ai commencé en Février 2017)
  • CreateSpace/PoD : livres papiers imprimés à la demande vendus sur Amazon
  • Ebook : livres numériques vendus sur Amazon + livres numériques empruntés par les lecteurs Amazon (système KOLL-KU)

Alors combien gagne un auteur indé ? Mes chiffres

C'est dur d'avoir du recul sur une année et de savoir si les tendances vont se confirmer l'année suivante. En effet, pour moi, tout est tellement nouveau ! Je ne sais pas encore de quoi demain sera fait : belles surprises ou grosses galères...

En tout cas, les chiffres parlent d'eux-mêmes pour ce bilan de l'année 2017. En moyenne, j'ai fait 1 220€ de recettes par mois, soit 720€ de bénéfices nets par mois. Un peu juste pour en vivre !

Mais si l'on regarde depuis la sortie de L'espoir au corps au mois de septembre, les choses ont radicalement changé. Entre septembre et décembre 2017, sur les 4 derniers mois, j'ai fait chaque mois en moyenne 2 700€ de recettes, soit 1 700€ de bénéfices par mois. Là, je peux dire que je vis de mes romans !

Cette forte augmentation de mes revenus est due à la multiplication des séances de dédicaces (en moyenne 6 par mois depuis septembre) et aussi, le succès de L'espoir au corps sur Amazon. La vente de mes eBooks représente environ 48% de mes bénéfices)

Bien entendu, le plus important est de voir à l'année. Les chiffres des 4 derniers mois de l'année vont se stabiliser, voire diminuer au début de l'année 2018. Mais avec le succès de L'espoir au corps (augmentation du lectorat) et la sortie d'un nouveau livre en 2018, j'espère que le bilan de la prochaine année sera encore meilleur. Cela confirmerait l'expansion de mon activité 🙂

  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015

Du 1er Janvier au 31 mars 2018, un beau résultat encore, avec 10 300€ de recette réalisé, soit 6 900€ de bénéfices. A savoir que la fin du mois de mars a été difficile concernant les ventes sur Amazon. Depuis mon déménagement, je fais aussi moins de séances de dédicaces, j'arrive à maintenir une par semaine (contre deux par semaine fin 2017). J'essaie de mettre en place de nouvelle stratégies pour relancer la machine (à voir au second trimestre) et me concentre aussi beaucoup sur la sortie de mon prochain roman (Juste Puni, septembre 2018)

Vous aimeriez aussi voir votre lectorat et vos ventes augmenter ?

Dans mon eBook gratuit, je vous confie les stratégies à mettre en place dès le début pour rendre cela possible !

Cliquez sur le bouton ci-dessous pour découvrir cet eBook et le télécharger :

>