Vivre de ses romans
Partagez !

Vivre de ses romans ? Le principe

Voici le préambule de ce blog et de tout ce qu'il va vous apporter. Ici, je vous offre ma définition concrète de "Vivre de ses romans". Est-ce la même chose de vivre de ses livres ou de sa passion ? Qu'est-ce que cela implique ? 

Je vous invite sincèrement à prendre le temps de lire cette page. Cela vous permettra d'une part de savoir si nous sommes faits pour nous entendre et aussi, cela vous donnera matière à réflexion pour définir vos propres objectifs en tant qu'auteur. 

En bas de cette page, vous trouverez également mes résultats en chiffres de ma quête pour vivre de mes romans, une manière de vous montrer que je ma démarche n'a rien de fantaisiste ni malhonnête. 🙂

Vivre de ses livres vs. vivre de ses romans

Ici il ne s'agit pas de vivre de ses livres...

Si vous cherchez comment vivre de vos livres sur internet (surtout en anglais), vous allez trouver des sites, des formations ou des livres qui vous expliquent comment publier un livre pour répondre à une demande particulière et ainsi faire de l'argent (par exemple, en anglais vous avez http://authority.pub/)

Si par exemple, vous avez quelques connaissances en automobile, ces sites/formations vont vous apprendre comment déterminer la demande (par exemple "réparer ma voiture moi-même"), vérifier la compétition sur cette demande, puis vous indiquer comment écrire votre livre et le publier. Il s'agit là de livres "non-fictions", purement informatifs. Bien souvent en cherchant "comment faire de l'argent avec ses livres", se sont ces informations que vous allez trouver.

Mais de vivre de ses romans...

Sur ce blog, je parle de vivre de ses romans, c'est-à-dire, d'une fiction, qui ne répond à aucune demande précise. Bien entendu, libre à vous d'écrire un roman érotique avec des vampires si vous pensez que ça vendra mieux. Mais je préfère partir du principe que l'on écrit suivant son inspiration et que cette dernière ne correspond pas toujours à une demande de la part des lecteurs.

C'était par exemple le cas d'"Au-delà des tours" mon premier roman. Initialement, je l'ai écrit "pour moi" sans me demander comment j'allais le vendre ou si des lecteurs attendaient ce genre de récit. C'est un roman témoignage, réaliste et sombre : dur à vendre dit comme ça... mais j'ai fini par trouver les bons mots et les bonnes stratégies pour rendre ce livre attrayant et trouver mes lecteurs.

Ici, je partage donc avec vous cette expérience acquise depuis 2015, mes idées, mes stratégies pour vous aider à vivre de vos livres "fictions". Derrière "vivre de ses romans" vous pouvez ainsi inclure "de ses recueils de poésie, livres jeunesse, BD..." et aussi "biographie, autobiographie"... tous genres confondus.

Vivre de ses romans, c'est vivre d'une histoire et non d'un manuel informatif.

Vivre de ses romans et vivre de sa passion

Mais pourquoi proposer aux auteurs de vivre de leurs romans et non de leur passion ? Quelle différence cela fait-il ? Selon moi, vivre de sa passion inclut vivre de ses romans ET d'autres activités annexes (ateliers d'écriture, conférence, formation...). Vivre de ses romans est ainsi une activité à part entière, strictement liée à la vente des romans eux-mêmes et c'est particulièrement ce dont je parlerai sur ce blog.

Pour autant, rien ne vous empêche de développer en parallèle des moyens de vivre de votre passion (l'écriture ou une autre !). Vivre de ses romans peut être long et fastidieux, et en associant une autre activité, vous atteindrez plus rapidement votre indépendance. Cette indépendance elle-même pourrait ensuite vous aider à vivre de vos romans... C'est un cercle vertueux. 🙂

Vivre de ses romans et l'indépendance

Je pense que chaque auteur qui dit vouloir vivre de ses romans aspire à plus d'indépendance. Vous avez peut-être envie, comme moi, de retrouver votre liberté géographique (travailler à la maison), temporelle (quand vous voulez) et encore mieux, financière (décider de ce que vous gagnez).

Personnellement, je n'étais plus satisfaite du salariat et après deux ans de préparatifs (formation, planification...), j'ai fini par me lancer dans l'auto-édition en 2015. Aujourd'hui, je suis auteur-entrepreneur à temps plein et je développe chaque jour de nouvelles stratégies pour vivre de mes romans.

Si vous souhaitez aussi vivre de vos romans, peut-être, comme moi, vous allez devoir commencer cet incroyable projet en parallèle à votre boulot. Puis, petit à petit, vous pourrez passer à mi-temps, pour finalement, pouvoir vivre pleinement de vos romans, de votre passion.

Pour cela, vous pouvez vous inspirer de mon travail et utiliser mes différents conseils qui se trouvent dans ce blog, ma Newsletter ou mon eBook gratuit. A l'heure actuelle, je ne vis pas encore de mes romans, mais je suis persuadée qu'avec du travail et de la détermination, c'est tout à fait possible. Les chiffres que je vous présente juste après en sont la preuve.

Et vous savez quoi ? Les stratégies que j'ai mise en place sont accessibles à tout le monde ! Ce que je fais n'a rien d'extraordinaire...

Vous voulez vivre de vos romans mais vous ne savez pas par où commencer ?

Mon eBook gratuit est justement là pour vous aider ! Pour en savoir plus cliquez sur le bouton ci-dessous :

Est-ce que vivre de ses romans, ça marche ?

Pour vous répondre à cette question, je vous invite tout simplement à découvrir mes résultats en chiffres depuis 2015 ! Pour cela, rejoignez cette page : Vivre de ses romans ? En chiffres.