Vivre de ses livres
Partagez !

Comment réussir une séance de dédicace (3/4)

Vous avez maintenant une date pour votre séance de dédicaces, vous êtes paré à 100% avec le matériel et un mental d'acier... voilà le jour J ! Vous vous demandez maintenant comment ça va se passer pendant cette signature et surtout, comment réussir une séance de dédicaces ?

Quand j'ai commencé à faire des séances de dédicaces, j'avais mille questions en tête : comment ça se déroule exactement ? Comment aborder les lecteurs ? Comment faire face aux coups durs ? J'ai aujourd'hui quelques réponses que je souhaite partager avec vous dans cet article.

Réussir une séance de dédicace

Cet  article fait partie d'une série dédiée aux séances de dédicace :

  1. Comment organiser une séance de dédicaces ? Où et prise de contact
  2. Comment préparer une séance de dédicaces ? Le matériel et le mental
  3. Comment réussir sa séance de dédicaces ? Aborder et convaincre le lecteur
  4. Les 3 choses importantes à faire à la fin d'une séance de dédicaces

Je reviens ici sur tout ce que j'ai appris ces dernières semaines et j'espère ainsi vous aider à réussir votre séance de dédicaces ! Rapidement, je vous parlerai de l'installation dans le magasin mais je sais que ce qui vous inquiète le plus : la relation avec le lecteur. Je vais donc largement développer cette partie pour vous donner toutes les clés !

L'arrivée et l'installation dans la librairie

Tout d'abord un petit conseil avant de commencer votre séance de dédicaces : se fixer un objectif de vente. Même si on n'a aucune idée de comment va se dérouler cette séance, combien de livres aimeriez-vous vendre ? Cet objectif doit être réalisable mais "courageux" pour vous inciter à sortir de votre zone de confort 😉

À son arrivée : soigner le relationnel

Quand on arrive dans le magasin, la première chose à faire, c'est remercier le libraire et de se présenter à l'équipe qui sera proche de nous dans cette journée (les vendeuses, caissières...). Egalement, lors de votre prise de contact avec le libraire, pensez à demander s'il y a un bon de dépôt à signer. C'est un petit document qui stipule le nombre de livres que vous avez apporté. Ce nombre doit être vérifié par le libraire.

Prendre possession des lieux

Chaque séance de dédicace est différente et il faut toujours s'adapter au magasin. Déjà, on commence par installer sa table et on s'organise tranquillement. Si des choses ne vont pas, il ne faut pas hésiter à en parler au libraire.

Ensuite, il faut trouver ses marques. Observez les lieux, le type de clientèle, l'ambiance. C'est le moment de faire le point sur son état émotionnel et de passer en mode "recherche de lecteurs" 😉

Mon coup de pouce

Pour cet article très dense en informations, je vous propose deux fiches récapitulatives  ! La première s'intitule "Les 8 choses à retenir pour réussir une séance de dédicaces".

Vous pouvez la télécharger - ainsi que toutes les autres fiches dédiées à l'auto-édition - ci-dessous :

Comment aborder vos futurs lecteurs ?

Pour réussir une séance de dédicaces, il faut avoir conscience d'une chose : les lecteurs ne viendront pas à vous tout seul ! Il faut donc attirer l'attention, signaler sa présence et inviter les gens à venir discuter, découvrir, partager... Ce n'est pas facile, ça demande de prendre les devants et d'accepter les râteaux ^^ 

Interpeller les personnes

La meilleure façon d'aborder quelqu'un qui passe devant vous est de l'interpeller. En fonction du lieu, j'essaie plusieurs types de questions et j'essaie d'en trouver une qui marche. Je n'hésite pas à faire preuve d'un peu d'humour quand j'en ai le courage.

Il faut une question brève. Pas besoin de dire "Vous voulez découvrir un roman sur des adolescents qui mènent un combat dans leur vie ?". Déjà, voyez si les gens veulent parler lecture !

Questions d'accroche - Réussir une séance de dédicace

Cibler les lecteurs

L'idéal c'est quand même de discuter avec les personnes qui traînent dans les rayons de la librairie. Ils sont clairement là pour de la lecture ! J'aime bien me faufiler à leur côté et demander : "Vous cherchez quelque chose ?" pour nouer le dialogue ou simplement les inviter à découvrir mes romans.

Besoin d'aide pour aborder vos lecteurs lors d'une dédicace ? Lisez cet article !

Tweeter

Le plus important : s'adapter

L'idée, c'est de s'adapter en fonction des opportunités.  Pour réussir une séance de dédicaces, il faut multiplier et diversifier ses approches ! Cela permet de maximiser les chances de rencontrer un lecteur qui sera intéressé par nos romans.

Comment convaincre le lecteur ?

Voilà, vous avez certainement fait le plus dur : vous avez suscité de l'intérêt ! La personne a accepté d'en savoir plus sur vos livres et s'est approchée de votre table. Il faut maintenant la convaincre de vous lire, mais attention ! Vous ne pourrez pas convaincre tout le monde...

Je tiens donc à mettre un "Warning" : il ne faut jamais forcer une vente. Selon les cas, vous devez accepter de laisser la personne repartir les mains vides. Une séance de dédicaces à certes pour objectif de promouvoir et vendre vos livres mais c'est surtout, et avant tout, une aventure humaine. 

Avez-vous vu la petite clochette en bas à droite ? Elle vous permet d'être averti de la publication des prochains articles !

Différents types de lecteurs  - Réussir une séance de dédicace

Le lecteur aime-t-il votre genre littéraire ?

Je viens de proposer au lecteur de découvrir mon univers. Curieux, il accepte et me suit jusqu'à ma table. Je pose à ce moment-là deux questions à la personne : est-ce qu'elle aime lire ? Et si oui, quel genre de livre ? 

La réponse de la personne va nous donner des indices précieux : est-ce un lecteur pour moi, ou non ? Puis-je le convaincre ? Là encore, vous devrez vous adapter !

Pour vous aider

Cela fait peut-être beaucoup d'information à retenir, alors je vous ai préparé une seconde fiche : "Ma démarche de A à Z pour aborder et convaincre un lecteur lors d'une séance de dédicaces". Vous pouvez la télécharger - ainsi que toutes les autres fiches dédiées à l'auto-édition - ci-dessous :

Toujours impliquer le lecteur dans la conversation

Pour finir, un dernier conseil : impliquez sans cesse le lecteur dans la conversation. C'est fondamental D'une part, nous ne sommes pas là pour monologuer mais pour partager. Ensuite, plus le lecteur s'engage lui-même dans la prise de décision, plus on a de chance de le convaincre.

Donc posez-lui des questions au fur et à mesure, donnez lui une chance de s'exprimer !

Faire face aux coups durs et rebondir

Je finis cet article avec une dernière partie très importante. On ne peut pas réussir une séance de dédicaces quand le moral flanche, alors voici quelques conseils !

Une solution contre le coup de mou

Au cours d'une séance de dédicaces, plein de petites choses peuvent venir grignoter notre entrain : une faible fréquentation du magasin, peu de ventes, des clients mal aimables, la fatigue...

Une séance de dédicaces est un marathon et le moindre grain de sable peut venir bloquer la machine : plus envie, plus le courage d'aborder les lecteurs.

Pourtant il faut rebondir ! On est là pour promouvoir ses livres, pour rencontrer des lecteurs . On est là pour vivre de sa passion ! Alors comment faire ? Tout simplement, prendre un break. 

Ne pas avoir honte d'écourter la dédicace

Après, certaines séances de dédicaces peuvent mal se passer. Il m'est arrivé d'avoir une dédicace où je ne me sentais pas "en phase", ni avec moi-même ni avec le magasin.

J'ai eu beau puiser au fond de moi la volonté, j'ai fini par caler. Pour la première fois, je suis partie en milieu d'après-midi. J'ai pensé qu'il valait mieux partir que de rendre cette expérience douloureuse au point de me dégoûter.

Coup de mou -  - Réussir une séance de dédicace

Donc il est possible de partir, après tout, on est libre. L'essentiel, c'est de donner une raison au libraire, de préférence sans mentir. Je crois qu'il préfère voir un auteur partir, qu'un auteur avachi sur sa chaise à faire la tête. Ce n'est pas une bonne image ni pour nous, ni pour lui. Il n'y a pas de honte à avoir si le coeur n'y est plus, on est humain après tout. 


Dans tout ça, il faut retenir de persévérer : pendant la séance de dédicaces si c'est difficile, après la séance pour en organiser une nouvelle (et prendre sa revanche !).

Vous l'aurez compris, les séances de dédicaces ont d'énormes bénéfices pour la promotion de vos livres et pour votre développement personnel. Surtout, si vous voulez vivre de vos romans (j'en parle dans mon ebook à la fin de cet article), vous allez devoir faire des séances de dédicaces.

Alors lancez-vous et ne baissez pas les bras !

Comment réussir une séance de dédicaces ? Toutes les astuces dans cet article !

Tweeter
Retrouvez le prochain article sur les séances de dédicaces :
Les 3 choses importantes à faire à la fin d'une séance de dédicaces

À propos d' Anaïs W.

Je suis auteur indépendante depuis 2015. En novembre 2016, j'ai décidé de devenir auteur-entrepreneur et de mettre en place des stratégies afin de vivre de ma passion. Sur ce blog je partage avec vous mon expérience dans le monde de l'auto-édition et vous guide, si vous aussi vous souhaitez vivre de vos livres.

Suivez-moi sur :

Laisser un commentaire