fbpx

3 commentAIRE(s)

Avis sur Edilivre et Librinova : témoignages d’auteurs


Fin mai 2020, j'ai demandé à l'ensemble des abonnés de ma newsletter leur avis sur Edilivre et Librinova. En effet, je n'ai jamais travaillé avec ces plateformes pour la publication de mes romans et tous les jours j'entends à la fois du bien et du mal à leur propos... et je ne savais donc plus quoi penser !

Alors, j'ai posé cette question à mes abonnés : est-ce que tu as déjà pris des services chez Librinova ou Edilivre par exemple ? Qu'en as-tu pensé ? Est-ce que ça s'est bien passé ? Ça a été à la hauteur de tes attentes ? Est-ce que tu passerais par eux pour ta prochaine sortie ?

Une cinquantaine de réponses 

J'ai reçu une cinquantaine de réponses et voici ce qui est ressorti des réponses reçues

Une quinzaine d'auteurs n'avait pas d'avis ou leur avis sur Edilivre ou Librinova était juste basé sur ouï-dire. Je n'ai donc pas voulu les présenter ici.

J'ai lu seulement deux réponses vraiment positives sur Librinova et aucune sur Edilivre. Ce qui plait à ces auteurs chez Librinova est la possibilité de déléguer tout le travail d'auto-édition, la clarté des offres et le professionnalisme des équipes.

Sept réponses étaient "neutres" au sujet de Librinova : soit les auteurs n'avaient pas le recul nécessaire pour juger de leur expérience (publication récente), soit ils avaient un avis mitigé et trouvaient autant d'avantages que d'inconvénients à être avec Librinova.

Ensuite, j'ai reçu sept réponses clairement négatives au sujet de Librinova et onze pour Edilivre.

Parmi ces réponses, pour ces deux plateformes, j'ai pu voir qu'il y avait une grosse frustration des auteurs concernant la communication ou la promotion de leurs romans. Je crois avoir compris que la promotion des livres édités sur cette plateforme était un service en option. Je ne sais donc pas si les auteurs ont été contrariés car ils s'attendaient à avoir de l'aide pour se faire connaître sans prendre ce service (malentendu) ou s'ils ont pris ce service et n'ont pas obtenu les résultats attendus.

Ensuite, pour Librinova les autres points négatifs d'après ces auteurs semblent être la qualité du travail fourni, la lenteur des réponses du service client, les interlocuteurs qui changent sans arrêt, les surcoûts permanents (pour faire une mise à jour de son manuscrit, pour suivre ses ventes en temps réel au lieu de tous les six mois...) 

Les différents témoignages des auteurs à votre disposition. 

Certains auteurs ont accepté que je partage leur réponse dans cet article, pour aider tous les autres auteurs indépendants à prendre leur décision : devraient-ils avoir recours aux services de ces plateformes ?

À savoir : je n'ai pas cherché à les ordonner entre "positif, négatif ou neutre", afin de ne pas influencer votre avis sur Edilivre ou Librinova à la fin de votre lecture. 

J'ai aussi copié-collé ces témoignages. Je n'ai pas non plus vérifié les différentes informations. Et comme je le disais je n'ai moi-même aucune expérience avec ces plateformes.

Alors, à vous de voir. 😉

Témoignage d'ArieL :

J’ai regardé Librinova sur les conseils d’une amie et je n’ai pas aimé les phrases en petit caractère. Trop de contraintes et surtout la partie du contrat éditeur… en passant par BoD et Amazon, je me sens bien plus libre, et c’est ce qui compte pour moi. 

Témoignage de Léa :

Librinova et Edilivre ne sont déjà pas semblables… Librinova ne cache pas ses intentions : c’est pour s’auto-éditer, une sorte de tremplin. Par contre, Edilivre se font passer pour une maison d’édition à compte d’éditeur alors que pas du tout : j’en ai fait les frais en me faisant berner à 16 ans. Alors banni Edilivre et regarde plutôt Librinova. Je ne sais pas ce que ça vaut, mais au moins eux ne mentent pas 🙂

Témoignage de Josué :

J’ai bénéficié des services d’Edilivre pour mon premier livre. J’avoue que le bilan de cette experience est assez mitigé, et carrément décevant, car même si le livre existe, l’auteur ne dispose d’aucune vitrine à moins de payer un service basique de communication. Bref je ne recommande pas à moins d’être aguerri sur ses propres moyens de communication et de distribution.

Témoignage de Mouftaou  :

Je ne peux parler que d’Edilivre avec lequel j’ai publié 5 livres. Le contrat d’édition stipule que l’auteur percevra 10% de droits d’auteur sur chaque livre vendu par Edilivre et rachètera son livre avec un rabais de -30% pour sa promotion.

J’ai souvent racheté mes propres livres, mais de 2010 à 2017 (date de ma demande de rupture du contrat d’édition), je n’ai jamais touché un seul centime de cette maison d’édition.

Il apparaît donc qu’Edilivre édite à compte d’auteur. Ce que le contrat d’édition n’énonce pas clairement. Certes, ils ne font pas payer la publication, mais cela revient au même puisque l’auteur devra de toute façon racheter son livre pour sa promo ou une mise en librairie par ses propres moyens.

Surtout, ils ne prennent pas le temps de relire les livres manuscrits, ils impriment avec des fautes grossières, font payer la promo et l’accès aux salons du livre, etc…

Témoignage de Laurann :

Alors, pour ma part, j'ai testé "librinova" pour la partie numérique car pour les éditions papier je passe par le site internet "lulu". Je vais te donner les avantages et les inconvénients, ainsi tu pourrais te faire une première opinion.

Avantages :

  • rien à s'occuper, dès l'instant où on leur transmet le fichier ils gèrent la publication de A à Z
  • ils sont très réactifs, ils répondent en général dans la journée
  • une modification du fichier/prix offerte

Inconvénients :

  • Tout est payant à part cette modification offerte, donc cela peut vite chiffrer
  • On est rémunéré tous les 6 mois sur nos ventes à condition d'avoir une rémunération minimum de 10€
  • Lorsque le contrat s'arrête et que l'on ne souhaite pas le renouveler, il est très difficile de faire stopper la parution aussitôt sur tous leurs sites. Cela m'a pris des semaines de contrôle et de mails pour le demander de faire le nécessaire...

Pour ma part, je ne pense pas renouveler l'aventure avec eux.

Témoignage Anonyme :

Maison d'édition, pour ne pas dire un "simple imprimeur", qui ne fait RIEN pour ses auteurs, qu'ils prennent en masse, aucun réel comité de lecture sinon, très mauvais alors, et qui publie des livres en masse, et bien sûr, la Qualité n'y est pas. 

En effet, il y a des fautes, des problèmes de syntaxes, etc. ce qui est très moyen. Pas étonnant que Edilivre soit très mal vu des libraires. Le pire dans tout ça, est que Edilivre, ne répertorie pas toutes les ventes, et le compte des ventes est rarement mis à jour... ex. J'ai beau leur montrer les preuves d'achat de mon livre, mais rien ne bouge au compteur. Voilà pourquoi, c'est décidé, je les quitte très bientôt. ILS NE FONT PAS DU TOUT LE JOB.

Témoignage de Evelyne :

Je suis passée par Librinova pour la publication de mes deux premiers romans. Avec le premier, « Les nids de Van gogh » j’ai obtenu la seconde place au prix des   étoiles 2017. Avec le second, » Emi, Lucette et la coiffeuse » j’ai vu mes ventes grimper en avril 2019 quand il m’ont inscrit sur la plateforme Kobo promotion de la FNAC. Sinon le travail est très professionnel, rapide, et l’accueil très convivial.  Ce que je regrette  est que la promotion est pauvre et nos livres sont noyés dans la masse. 

Témoignage de Louise :

Effectivement, j’ai choisi EDILIVRE pour ma première publication, et ce fut l’un des choix les plus décevants de ma vie.
Aucune publicité, rien, uniquement des services extrêmement chers que je ne peux me permettre

Témoignage de Caroline :

Je viens juste d’auto publier mon tout premier roman (…) Après avoir pris de nombreux renseignements sur internet et quelques contacts j’ai cru comprendre que les plateformes telles que Librinova étaient un bon compromis pour une personne comme moi qui n’y connaît absolument rien.

Les tarifs sont assez corrects et ils s’occupent un peu de tout ce qu’il y a à faire pour avoir le plaisir de voir son livre sur les plateformes et de l’avoir en format papier. Donc pour moi c’est un avantage certain.

Par contre j’ai souscrit chez eux une publicité Netgalley qui arrive à sa fin et j’ai été très déçue. Ils ont balancé la pub alors que mon livre papier n’est toujours pas disponible et le résultat n’est pas bon du tout… ça m’a un peu démotivée…
(…)
Concernant le fait de mettre le livre au format ebook et papier et l’envoi sur les plateformes (390 euros chez Librinova) il doit y avoir en effet des moyens de le faire soit même gratuitement, sans que cela soit trop compliqué! 

Je pense peut-être me diriger vers cette option pour le tome 2 ou le confier à quelqu’un qui me le fera à moindre coût.

Témoignage de Jean-Louis  :

Je n’ai pas d’autre référence pour établir une comparaison mais globalement je suis plutôt satisfait de Librinova.
C’est ‘propre’ et c’est carré. Ils m’ont fait des superbes bannières de promo, une géniale 1ière de couverture, la com
est excellente, ils sont réactifs. Il y a un excellent suivi.

Je pense que je serais prêt à recommencer l’aventure avec eux. 

Côté rentabilité, je ne sais pas car ils offrent certes des services à la carte, mais probablement un peu coûteux.

Témoignage de Vincente  :

J’ai travaillé avec Librinova  et j’étais assez contente au  début mais  je ne le ferai pas à l’avenir. Il n’y a jamais les mêmes interlocuteurs. J’ai pris plusieurs services voici les tarifs de l’an dernier :

  • adhésion 75 €
  • maquette impression : 120 €
  • maquette couverture : 150 €  j’ai fourni la photo, qui n’a pas été retravaillée, il ne restait qu’à mettre le titre mal fait
  • commercialisation librairies 120 €
  • mise à jour 75€
  • commercialisation à Librinova : 20 €
  • l’impression : 307 € pour 35 exemplaires

Enfin il a fallu presque un an pour faire supprimer des librairies après ma demande (juin 2019) et leur accord immédiat.
Tout cela pour un an. C’était un grande joie transformée en déception et je n’ai pas un tempérament pessimiste.

Témoignage de Fernando  :

De mon côté, je suis en contact avec Librinova depuis maintenant trois mois et tout se passe bien. Depuis le début j’ai été surpris par leur réactivité. A chaque mail que je leur envoyais, j’avais une réponse dans la journée. Des réponses claires, détaillées et très cordiales. Alors que je n’avais encore rien conclu avec eux.

Cela m’a convaincu de sauter le pas. Voici une semaine, j’ai souscrit à l’un de leurs « packs ». La qualité de la communication reste tout aussi fluide et aimable, avec d’autres interlocuteurs. Je ne peux pas encore répondre à ta question « ça s’est bien passé ? » puisque l’on n’est qu’au début de l’histoire mais, pour l’instant, ça se passe très bien.

Je suis bien conscient que je paye pour un service (couverture, résumé, référencement, suivi des ventes, conseil). Ce sont toutes des choses que je ne sais pas faire. Mais, après, c’est à moi de faire le boulot. Les séances de dédicaces, les interviews, la promo, les contacts avec les médias, etc.

Si on attend de ces plateformes le même traitement que si l’on avait signé chez Gallimard, on a tout faux. Je serais ravi de pouvoir répondre donc à tes questions dans les mois qui viennent.

D'autres témoignages seront ajoutés au cours du temps !

Encore un grand merci à tous les auteurs qui ont accepté de partager leur témoignage dans cet article ! D'autres sont à venir au fur et à mesure de mes discussions et rencontres. 🙂

Si vous avez aussi une expérience avec Librinova ou Edilivre que vous aimeriez partager, n'hésitez pas à laisser un commentaire ci-dessous !

Pour finir sur cet article, sachez que d'autres options existent comme les plateformes Bookelis, Lulu... mais là aussi, je n'ai pas d'avis ! Je publie moi-même mes romans sur Amazon KDP (sans intermédiaire) et j'utilise la plateforme BoD uniquement pour le référencement de mes livres en librairie.

Je comprends que la partie technique de l'auto-édition puisse être effrayante quand on débute, mais j'ai tendance à croire qu'il ne faut pas passer par des plateformes comme Librinova et Edilivre, mais plutôt trouver de l'aide auprès de professionnel freelance, comme 2Li qui aide à la mise en page des livres numériques et brochés ou à la réalisation de la couverture, ou encore Émilie Varrier qui se charge de publier sur Amazon les livres des auteurs indépendants. 

Au moins, vous gardez votre indépendance !

A propos d'Anaïs W.

Auteure auto-éditée depuis 2015, je vis de ma passion depuis 2018, avec un SMIC réalisé chaque mois grâce à la vente de mes romans. Aujourd’hui, je travaille à temps plein pour faire connaître mes livres et partage mon expérience et mes stratégies avec vous sur ce blog ! :D

D'autres articles pourraient vous intéresser

Fidéliser ses lecteurs, c'est la clé en auto-édition pour ne pas avoir à tout recommencer à chaque sortie et faire ainsi grandir ...

Lire la suite

Fin mai 2020, j'ai demandé à l'ensemble des abonnés de ma newsletter leur avis sur Edilivre et Librinova. En effet, je n'ai ...

Lire la suite

Concevoir sa couverture de roman lorsqu’on est une autrice ou un auteur en autoédition Avec  Lydie Wallon Votre manuscrit est terminé ou ...

Lire la suite

Bonjour à vous auteur autoédité ou en chemin pour le devenir ! Vous souhaitez publier votre livre broché sur Amazon mais vous ...

Lire la suite
  • Dans l’ensemble, tout est dit : prix élevé, édition à compte d’auteur, certes cela peut faire peur de s’auto-éditer au début, mais mieux vaut prendre le temps de se former (et de payer ses formations) que de payer des gens pour faire un travail de qualité moyenne à médiocre.
    Le combo gagnant reste, en ce moment, KDP et BOD sans aucun doute.

  • Je suis auto-édité par Amazon.com. En partant d’une version pdf, le reste est relativement facile. Il suffit de suivre les instructions à la lettre. Et pour la couverture, c’est aussi simple puisqu’on vous propose des modèles. Quant à la quatrième de couverture, c’est un peu plus délicat.
    Le BONUS ? Tout est gratuit, même la parution et la vente sur leur site…

  • Personnellement, je ne pourrais parler que d’Edilivre.

    Contrairement à de nombreux avis publiés sur cette page, je suis satisfait de ma courte collaboration avec eux (un recueil publié). J’en ai retiré ce que j’attendais, à savoir pouvoir tenir en main mon propre ouvrage. Cela ne m’a rien coûté (pas besoin de toutes les options payantes, mais le service de correction et de relecture me semble indispensable pour les personnes qui ne maîtrisent pas à la perfection l’orthographe française), si ce n’est bien sûr mes propres commandes de livres.

    Je trouve que c’est un bon outil pour les auteurs débutants qui veulent avancer concrètement pas à pas. Il est en effet assez rare d’être accepté du premier coup chez Gallimard… 😉

  • {"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

    PEnSEZ à télécharger l'ebook offert « Les 7 fondamentaux pour s'auto-éditer et vivre de sa passion » !

    >