Les Plumes Francophones : retour sur le concours 2016

Oct 08

Cette année, j'ai découvert le concours de l'auto-édition Les Plumes Francophones organisé par Amazon et TV5 Monde et j'ai décidé d'y participer aux côtés de presque 1200 autres auteurs ! Un challenge sur lequel je reviens pour vous aujourd'hui : ressenti, bouleversements et lauréats, c'est parti pour un tour d'horizon !

Ma participation et mon ressenti lors du concours

Au total, près de 1 305 livres numériques ont été proposés tout au long du concours, dont beaucoup de thrillers ! De mon côté, j'ai saisi cette opportunité pour publier mon second roman "Débolis Héyavé" dès le 1er mai 2016, au lancement du concours !

Ce livre, loin d'être un thriller est, avant tout et surtout, un roman réaliste d'apprentissage, sur l'évolution d'un adolescent bousculé par la vie. J'aime cette thématique : comment vivre avec les casseroles laissées par le passé, par ses parents ? Comment trouve-t-on la force de se construire à un âge où plus rien n'a de sens ? 

Pourquoi participer au concours Les Plumes Francophones ?

Avant le concours, je comptais publier Débolis Héyavé gratuitement et le diffuser largement sur des sites tel que Scribay ou monBestSeller. Cela aurait permis à de nouveaux lecteurs de découvrir mon univers et de commenter l'histoire... mais au hasard de mon fil d'actualité sur Facebook, j'ai entendu parler du concours Les Plumes Francophones. Je n'ai plus hésité une minute !

Pour en savoir plus sur les raisons de ma participation, les modalités d'inscriptions, la création du livre... retrouvez l'article précédent !

La première semaine du concours, mon livre est resté dans la première page des livres du concours, soit dans les dix premiers. Après deux-trois semaines, sa place était plutôt stable et certains livres commençaient déjà à se démarquer en tête de liste.

Qu'est-ce qui influence la position d'un livre sur Amazon ? Le nombre de ventes essentiellement et aussi, le nombre de commentaires. Si on réalise un grand nombre de ventes sur une courte période, le livre va monter en tête... mais si les ventes ne se poursuivent pas sur la durée, le classement du livre va redescendre lentement. C'est ce qui s'est passé pour Débolis Héyavé !

Premiers résultats

Le premier mois, j'ai vendu 12 exemplaires numériques (ce qui n'est pas mal du tout pour moi !), j'étais particulièrement heureuse car il ne s'agissait pas que d'amis et de ma famille, mais aussi d'anciens lecteurs qui avaient déjà découvert Au-delà des tours ou de nouveaux curieux.

C'est ce qui explique que les premières semaines mon livre n'ai pas vraiment bougé de place dans le concours... mais ensuite, au mois de juin - malgré la publication du livre au format papier sur Amazon - et au mois de juillet, je n'ai fait qu'une ou deux ventes pour être honnête. C'était en partie de ma faute, pas assez de diffusion certainement, mais j'avais aussi peur que quelque chose d'autre se trame... J'ai donc organisé un sondage sur ma page Facebook :

Parmi vos réponses à ce sondage (des dizaines au total sur les publications dans les groupes de lecteurs...), j'ai appris que :

  • Vous n'aimiez pas forcément Amazon (trop grosse plateforme commerciale...) et vous n'aviez pas envie d'y créer un compte pour lire mon livre.
  • Vous achetiez vos livres sur d'autres sites (Kobo, iBooks Store...)
  • Si mon site vous inspirait confiance, vous passeriez par lui.

À la vue de vos retours et de ma progression dans le concours, j'ai donc décidé de prendre les devants...

Finalement... retrait du concours.

Vous offrir plus de liberté

Dans le cadre du concours, Débolis Héyavé devait être exclusivement publié sur Amazon via le programme KDP Select, mais en voyant vos réponses au sondage (et ma progression pas terrible dans le concours...) j'ai pris une décision : j'ai retiré Débolis Héyavé du programme KDP Select et me suis donc exclue du concours. 

Le nombre de commentaires étaient grandissant mais pas les ventes et j'ai pensé que ça ne valait pas le coup de priver mes lecteurs plus longtemps, en les forçant à passer par Amazon. J'ai donc rendu Débolis Héyavé disponible sur mon site internet au format papier et avec les 3 formats numériques.

Ai-je abandonné trop vite Les Plumes Francophones ?

Parfois, je me demande encore si je n'ai pas baissé les bras trop tôt pour le concours. Je crois que j'ai eu peur de faire plus de promotions sur ma page Facebook au risque de lasser mes lect'amis (et la promo ce n'est jamais quelque chose de très agréable pour un écrivain non plus).

J'ai aussi pensé qu'il me fallait peut-être plus d'expérience dans le monde de l'auto-édition (liste d'abonnés, lectorat, contacts et partenariats plus importants) pour avoir une véritable chance. Quand je vois les progrès fait la première année, alors rien n'est impossible... mais pas cette année 😉

C'est finalement mon amie Sonia Dagotor qui m'aura montrée la marche à suivre dans mes prochaines tentative : cette auteur auto-éditée depuis 2013 a soudainement percé au milieu du concours, un mois et demi avant sa clôture... un véritable succès !​

Les lauréats : une source d'inspiration !

Bien que je me sois retirée du concours, cela ne veut pas dire qu'il ne m'intéressait plus ! En effet, observer le monde de l'auto-édition et les autres auteurs, est une source d'apprentissage et d'inspiration ! Parmi les 1200 auteurs, certains ont vite su tirer leur épingle du jeu : c'est le notamment cas d'Arnaud Codeville, avec son livre 1974, qui, dès les premiers mois du concours, est monté en tête de liste. J'ai aussi - et surtout - été très impressionnée par mon amie Sonia Dagotor...

La montée en flèche de Sonia Dagotor

Le 21 juillet dernier, quelques jours avant la parution de son dernier roman Un voeu pas comme les autres, j'ai eu l'immense plaisir d'interviewer Sonia sur la thématique de l'inspiration (retrouvez vite l'interview ici !). Même si Sonia est clairement une auteur de talent, déjà entourée de nombreux lecteurs, rien ne laissait présager un tel succès !

Dès les premiers jours, son dernier livre a fait un carton ! Il est même devenu numéro 1 des livres de la catégorie humour en à peine deux semaines ! À l'approche de la fin du concours, auquel elle participait bien entendu, son livre comptait déjà plus de 60 commentaires et ne décrochait pas de la première place. C'est donc sans surprise qu'elle faisait partie des pronostics pour remporter le prix Amazon ! Je m'en doutais donc, pourtant quelle joie lorsque j'ai découvert le nom des trois lauréats ! Sonia était à la troisième place !!

⇨ Lire l'interview de Sonia Dagotor sur le blog

Les lauréat du concours Les Plumes Francophones 2016 :

1

ARNAUD CODEVILLE

1974

2

GABRIELLE DESABERS

D'ici et d'ailleurs

Cliquez sur les liens ou les images pour découvrir ces 3 livres ! 

Conclusion du concours Les Plumes Francophones

Je ne regrette rien, en ce qui me concerne ! Je ne regrette pas d'avoir essayé ce concours, ni d'avoir annulé ma participation en cours de chemin pour vous permettre d'accéder plus librement à mes livres ! C'est toujours un plaisir d'être au service de ces lecteurs, après tout, sans vous, je ne suis pas grand chose ! ^^

Ce que je retiens surtout, c'est le travail de Sonia Dagotor. J'ai vite pris conscience qu'il me serait difficile de ​promouvoir mon livre pour le concours durant des mois : je suis trop jeune dans le domaine ! Par contre, Sonia m'a montrée une chose : il est tout à fait possible de publier son livre plus tard, de mieux se préparer et de remporter le prix !

La promotion du livre reste plus limitée dans le temps et épuise moins les lecteurs (et l'auteur ^^). Certes Sonia a un talent indéniable et des lecteurs près à tout (elle a une super collection de photo de ses lecteurs avec son livre ! Je suis jalousssee !), mais elle a aussi eu l'idée d'un super timing ! Publier son livre durant l'été, à un mois et demi de la fin du concours, ça fonctionne du tonnerre ! 😀

Merci à vous !

Quelle que soit l'issue de ce concours, je vous remercie d'être toujours plus nombreux à vous joindre à moi, sur ce site via la newsletter ou sur ma page Facebook (au mois de septembre nous avons dépassé le 500 lect'amis !), d'être toujours plus nombreux à découvrir mes livres et mon univers ! Vous avez été d'un soutien sans faille lors de ce concours, je vous dis mille mercis !

Follow

À propos d'

Je suis auteur indé depuis 2015 et auteur à temps plein depuis novembre 2016. Chaque jour, je mets en place des stratégies pour vivre de ma passion et je les partage avec vous sur ce blog.

  • Khira Ksouma dit :

    Bonjour Anais,
    Ma chere tout en te remerciant pour les idées publiées sur ton blog et tout en espérant te lire un jour.
    Je tiens à t’informer que je suis une écrivaine Francophone depuis 40 ans. J’ai, dejà écris 3 romans, en langues Francaise, dont le dernier, “Les enfants du terrorisme” qui a été publié à Paris avec L’édition Publibook. Veuillez m’aider à participer au prix concourt.Cordialement.

    • Anaïs W. dit :

      Bonjour ! C’est un plaisir d’en savoir un peu plus sur toi Khira Ksouma 🙂 Merci pour ce commentaire. Par contre, je suis désolée, je n’ai pas compris à quel prix concours vous souhaitiez participer ? Les Plumes Francophones sont terminée pour cette année, ça sera peut-être l’année prochaine. Amicalement, Anaïs

  • Sonia Dagotor (elle-même) dit :

    Coucou !! Merci Anaïs !! Je suis flattée d’être si souvent citée dans ton article. Je voudrais toutefois ajouter deux petites choses. Mon livre “un voeu pas comme les autres” était prévu pour le mois de mai mais j’ai pris du retard dans l’écriture et après un bon coup de pression en juin, je l’ai fini le 9 juillet et publié le 19. La deuxième : c’est en seulement 4 jours que le roman a percé dans le top 100, ce qui n’était jamais arrivé à ma trilogie Epouse, mère et working girl. Toute cette aventure a été pour moi hyper excitante ! J’ai passé un été de fou, suspendue à mes courbes, à ma page, à guetter les arrivées dès commentaires. Grâce à mes fans, mon lancement a été réussi. J’y ai cru dès le début !! J’ai bien fait ! Je suis aux anges !! Merci Anaïs et merci à tous !!!
    Sonia Dagotooooooor (une warrior)

  • Jean philippe dit :

    Bonsoir Anais,

    que penses-tu du NaNoWrimo ? Y participes-tu ?

    • Anaïs W. dit :

      Bonjour Jean-Philippe ! A NanoWrimo ! C’est bientôt le mois de novembre, on en entend parler dans tous les sens. Personnellement, j’ai découvert ça l’année dernière mais finalement, je ne m’y suis pas consacrée. Je connais très peu le système (c’est censé t’aider à écrire je crois ?) donc je n’ai pas vraiment d’avis sur ce sujet 🙂
      Tu as une expérience avec NanoWrimo ?

  • >