fbpx

Un bon état d’esprit avant tout

17 mars 2020

Emails du mardi

0  commentAirE(s)

Cet article est extrait de la Newsletter adressée aux auteurs de ma communauté : vous pouvez vous inscrire en bas de cette page pour recevoir et découvrir tous les autres Emails du mardi !


Bonjour,

J’avais prévu de parler de beaucoup de choses aujourd’hui, sur l’auto-édition, comment sortir son épingle du jeu au milieu des milliers de livres publiés, de la formation pour créer son site d’auteur

Mais dans cette période pleine de confusions avec ce virus, j’ai pensé que ce n’était pas une bonne idée, pas très pertinent. Non qu’il faille arrêter nos activités, oublier nos projets en auto-édition.

Néanmoins, notre état d’esprit impacte beaucoup notre travail.

Si on ne se sent pas bien, pas rassuré, si on se sent un peu déprimé car tout notre quotidien est bouleversé (et notre futur proche un peu incertain), cela peut devenir compliqué de se projeter dans l’écriture ou la promotion de nos romans.

Moi-même, même si je suis relativement calme, je sens une inquiétude et une agitation alors que je vais annuler mes prochaines dédicaces et que mes ventes sur Amazon sont en berne.

Alors aujourd’hui, j’ai envie de parler de bien-être et de comment garder la tête froide en cette période compliquée.

J’aimerais partager avec toi deux choses qui m’apportent beaucoup au quotidien : Radio Taiso et Vipassana. Si ces 2 mots te sont inconnus, lis la suite. 🙂

Tout d’abord, Radio Taiso.

J’ai découvert cette série d’exercices de 5min en lisant le livre « Ikigai » (que je te recommande chaudement). C’est très ancré dans la culture en Chine et au Japon, dans leur routine matinale, même par les personnes très âgées.
Depuis mi-janvier, pratiquement tous les matins, je fais donc ces quelques exercices, qui sont vraiment simples, comme tu pourras le voir dans cette vidéo :Radio Taiso Exercice

Cela me met toujours dans de très bonnes conditions pour ma journée : je me sens pleinement réveillée et dynamique ! Je pense même intégrer ça à ma routine, juste avant de me mettre à écrire.
Je te recommande de tester, quand tu te sens « moyen » le matin, que tu manques de motivation. 😀

Ensuite Vipassana…
En 2017, j’ai fait une retraite Vipassana de 10 jours… 10 jours de silence, avec 10h de méditation par jour… Je sentais que j’avais besoin d’essayer, de faire le point, quelques mois après le décès de mon papa.

Ce fut un sacré challenge (moi qui addooorrre parler et gigote beaucoup) et ce fut aussi un tournant : déjà se retrouver ainsi face à soi-même révèle tout ce qu’on n’a pas voulu affronter et permet de mettre des mots sur des émotions mal comprises. Et j’ai découvert que je pouvais rester assise 1h sans bouger. Je t’assure, pour moi, ce fut une révélation.

Tout ce que j’ai découvert lors de cette retraite m’accompagne encore chaque jour. Je ne suis pas très régulière dans ma méditation, mais elle est un refuge dès que je me sens déstabilisée. C’est devenu un « réflexe » de me tourner vers ma respiration quand j’angoisse pendant une dédicace par exemple.

C’est la raison pour laquelle, j’ai envie de partager avec toi un film, pour te permettre de découvrir cette pratique, son impact.

Eilona Ariel la réalisatrice de « Doing Time, Doing Vipassana » voulait vraiment partager sur Vipassana… mais filmer une retraite avec des gens assis pendant 10h par jour, forcément, ce n’était pas l’idéal.

Dans ce film, elle parle donc d’une prison indienne (tu imagines les conditions de vie, l’état d’esprit des personnes incarcérées…) où ils ont mis en place des cours de méditation Vipassana. J’ai été très touché de voir le résultat, les témoignages des prisonniers… C’est la raison pour laquelle j’ai pensé que ce film était une très bonne façon de te présenter ce type de méditation.

Ce film est libre d’accès, tu peux le voir en anglais sous-titré ici : « Doing Time, Doing Vipassana »

Cela te fera une pause au milieu des actualités anxiogènes, cela t’ouvrira des portes et j’espère qu’un jour tu auras l’occasion de pratiquer Vipassana et que toi aussi tu y trouveras un havre de paix.

Voilà, j’espère que cet email n’était pas trop long. J’essaie de faire court, mais si c’est pour dire : « bon je te recommande de regarder ça… » c’est un peu comme dire à un lecteur « tu dois lire mon livre » sans rien d’autre. 🙂

Surtout prends soin de toi, physiquement et mentalement.

Sincèrement,

Anaïs

Recevez ces emails directement dans votre boite mail tous les mardis ! téléchargez l'ebook offert...

>